28 septembre 2012

VDV#49: Vous n'aurez pas ma fleur!

vendredis du vin,jean-philippe padié

Grande gentiane du Haut-Doubs, celle qui me pousse à l'extérieur...

 

 

Vendredisduvin

Cherchez les fleurs, c'est  grosso modo le thème de ces 49èmes VDV, proposé par la présidente à vie des Vendredis du vin, j'ai nommé Iris, du domaine de Lisson. Si, pour notre chère Iris, le vin n'a pas de sexe, il faut croire que les sujets des VDV, si! Les fleurs dans le vin, voilà bien un thème de fille, tiens! Est-ce que ça viendrait à l'idée d'un mec de se trimballer avec un bouquet de fleurs dans son Spiegelau? Réprimez-moi, si vous voulez! A cause de mes cheveux trop longs, à cause de ma gueule arrogante, à l'annonce du nouveau thème des VDV. Mais, vous n'aurez pas ma fleur, celle qui me pousse à l'intérieur, fleur cérébrale et fleur de cœur, ma fleur.

Putain, ça fait du bien de réécouter François Béranger!

 

vendredis du vin,jean-philippe padié

Image piquée

 

Après cette intro un brin libertaire, je vous ai apporté des canons. Parce que les fleurs, c'est périssable, comme disait le Grand Jacques. Mais, franchement, qui sera capable de différencier l'odeur de la Raiponce à feuille de bétoine de celle de la Silène enflée ou même de l'Ononis spinosa? Hein, qui? Ce que le dégustateur lamda, le commun des mortels, voire le critique affirmé, nomment pudiquement des "notes florales" ne font en fait que cacher la misère et la platitude de leurs connaissances botaniques générales. Messieurs, un peu de sérieux et de précision dans la description ne nuiraient pourtant pas à votre propos, que diable!

 

vendredis du vin,jean-philippe padié

Mais comme je suis beau joueur, ce bouquet de vins, je l'offre bien volontiers à notre présidente, qui, comme chacun sait, est arrivée dans le Languedoc il y a plusieurs décennies de cela, en Combi VW et en robe à fleurs avec une couronne tressée sur la tête, en dansant et jetant des pétales tout autour d'elle pour ne pas traumatiser ses pieds nus sur le sol caillouteux du massif du Caroux. Pour commencer, donc, un vin d'Iris, le sien. Un Clos des Cèdres 2010, aux délicates notes d'Androsace velue, qui soulignent un tanin fin et une buvabilité soutenue, presque inhabituelle pour le mourvèdre à ce stade, et encore plus pour un vin du domaine de Lisson. Même avec un degré de connaissance en botanique frisant le zéro absolu, on se régale!

 

vendredis du vin,jean-philippe padié

 

Dégusté en jour fleur sur un menhir de la montagne jurassienne, cette Fleur de Cailloux 2007 du domaine Padié distille des fragrances envahissantes de Bugle rampante, qui laissent prestement la place à des notes minérales de pierre mouillée catalane un lendemain de soir d'orage. Un vin qui fait parler la poudre, le grenache et le macabeu, et qui se boit en une ou deux bouffées, pas plus.

 

vendredis du vin,jean-philippe padié

Assemblage d'un "auxerrois de charme, d'un sylvaner minéral et d'un muscat floral", Solis 2011, du domaine Julien Meyer, oscille sans cesse entre des arômes d'Eupatoire chanvrine et d'éclats chaotiques de grès, d'argile et de calcaire. Un vin de soliste, de soleil et de fleuriste, tellement c'est dingue les notes florales de ce muscat, dis donc!

 

Au final, des vins qui ont tous de la gueule, mais je le redis bien haut et bien fort: vous n'aurez pas ma fleur!

Musique...

 


Olif

Commentaires

Excellent moment qui mettrait même de bonne himeur le ministre grec des affaires étrangères et totale adhésion sur le vin à JeanPhi !

Écrit par : Patrick Bottcher | 28 septembre 2012

Toi aussi, tu y as trouvé ces fameuses notes de bugle rampante?

Écrit par : olif | 28 septembre 2012

Voilà !...
Enfin des commentaires de dégustation précis !
Enfin du contenu, du détaillé, du chirurgical, du botanique en latin dans le texte !
Voilà !...
C'est vrai, quoi, ça suffit, ces généralités !... ces... ces... "arôôômes flooooraux" qui ne veulent rien dire... qui ne sont là que pour camoufler l'absence totale d'une quelconque connaissances en fleurs et autres herbes séchées !
"Je ne sens pas de fruits... et bah j'vais dire que ça sent les fleurs...".
Tout ça pour faire son malin, s'la péter devant ses potes, faire son intéressant devant une jolie fille !
Sus aux généralités !
Et vive le jardinage !

Écrit par : Eric Leblanc | 28 septembre 2012

ahaha, la raiponce à feuille de bétoine ou la silène, voilà qui pourrait bien faire parti de ces arômes passe-partout qu'on peut détecter dans tous les blancs ... vu que personne ne connait ces arômes .. :p

Écrit par : Yann | 08 octobre 2012

Écrire un commentaire