25 janvier 2013

VDV#52: (R)assembler, vin collectif

renaud berthoud,mazet des crozes,(r)assembler,l'ange et l'hic,vent d'anges

 

Vendredisduvin

Les blogueurs, ces farouches individualistes forcenés, ont-ils tendance à se la jouer trop perso, d'une manière générale? Pas lorsqu'ils participent aux Vendredis du vin, cette réunion collective mensuelle, en tout cas. Tous unis autour d'une même cause, ils partagent leurs bouteilles virtuellement avec leurs co-religionnaires. Le P'tit blanc, sans se hausser du col qu'il n'a pas, a voulu nous ramener à la grande aventure humaine et nous faire parler de vin coopératif, d'œuvres collectives et d'utopies concrètes. Tout petit déjà, sans doute, il préférait les sprints du peloton aux courses contre la montre individuelles. Et ce, bien avant que Lance ne joue aux fléchettes dans la chambrée, avec le cul de ses co-équipiers pour cible.

Le vin conçu comme un sport co? Oui, ça existe. De la vigne au chai, tout peut se faire en équipe, à la coop ou pas. Même quand on n'est pas sur place, tiens!

 

 

renaud berthoud,mazet des crozes,(r)assembler,l'ange et l'hic,vents d'anges,

 

Attention, le vin peut (R)assembler..! (R)assembler, vin collectif, c'est le projet un peu fou de Renaud Berthoud, du Mazet des CroSes, une vente en souscription d'un genre nouveau: impliquer les participants à l'élaboration du vin qu'ils ont pré-acheté. À deux reprises, des échantillons prélevés sur fût ont été adressés aux 24 souscripteurs. On a pu goûter, regoûter, assembler, jouer à la dinette pour certains et donner notre avis. Sur ce qu'on goûtait, sur la proportion de l'assemblage, sur l'étiquette, sur plein d'autres choses. On ne s'est pas leurré non plus, hein? Les avis furent parfois divergents et il a fallu trancher. Renaud l'a fait, évidemment. Parce que c'est lui le seul et unique vigneron, d'abord. Et qu'il était le plus à même de juger de l'évolution du vin. Mais, dans la mesure du possible, il a tenu compte des sensibilités. Au final, ce vin collectif 2009, composé de 30% merlot, 30% cabernet-sauvignon, 25% grenache et 15% syrah a été produit à 2000 exemplaires. C'est un joli reflet de l'état d'esprit du Mazet, je trouve. Un vin (d'un joli coin) de France, éparpillé façon puzzle, qui a fini par se reconstituer dans une bouteille.

 

On peut se le procurer chez Vinivert ou sur Vins Étonnants, deux belles adresses collectives pour acheter du bon vin.

 

Olif

 

Commentaires

Bien sûr que non les blogueurs ne se la joue pas perso, au contraire j'ai envie de dire. Tout le monde est connecté et au final cela empêche aussi de répéter bêtement les mêmes infos avec un seul et même angle. La e-collaboration a de beaux jours devant elle. L'histoire de la cuvée de vin commune me fait penser à l'initiative de Thomas Quintard et sa cuvée du 1er janvier 2013 qui est ouverte aux #cognaclovers pour se retrouver de temps en temps et donner son avis sur l'évolution souhaitée en fonction des amateurs qui suivent l'aventure. https://www.facebook.com/Thomas.Quintard

Écrit par : God Bless Bacchus | 25 janvier 2013

Crozes ou Croses?

Écrit par : Hervé LALAU | 25 janvier 2013

Le Mazet est un ermitage, dans son genre, mais effectivement pas un Crozes. Le Z n'est qu'à Mazet, je rectifie. Merci Hervé.

Pour ce qui est de la psychanalyse du blogueur, je me suis borné à répéter ce que certains spécialistes non-blogueurs aiment à colporter à ce sujet...

Écrit par : olif | 25 janvier 2013

au contraire, c'est un bel exemple que ces vins fait en groupe d'amateurs sur la toile :)

Écrit par : God Bless Bacchus | 25 janvier 2013

Écrire un commentaire