Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Sous les sapins les vignes du Jura...

Jura, le seul vignoble dont on a fait une montagne . Ça ne fait pas un pli. Sur les sommets, du calcaire. En pied de coteau, des éboulis, des marnes, des vignes. À une altitude n’excédant pas 400 mètres. Et dire qu’au jurassique moyen, ici, c’était les Bahamas...

 

terrois viticole du jura,michel campy,metajura

Des températures clémentes, une mer chaude, peu profonde, et puis des palmiers. Un Jura de rêve, pour les allergiques aux sapins, au froid et à la neige. Mais voilà! Le surf n'avait pas encore été inventé, dommage! Pas non plus moyen de compter sur les "offshore". En ces temps géologiquement troublés, la révolte montagnarde grondait. Les jours maritimes étaient comptés. Et ce fut le grand soulèvement ! Effondrée, la Bresse peina à s’en remettre et laissa partir au loin, la Bourgogne, toujours un peu à l’ouest, désolée de la perte de son pendant jurassien, qui n’en finissait pas de marner, sous la pression alpine. Un large nuancier de teintes et de couleurs, du blanc au noir, en passant par le bleu, le rouge et l’irisé, reflet des différentes époques géologiques (Lias et Trias), ainsi que de leur teneur en oligo-éléments, affecta alors les marnes jurassiennes. Et ce fut le début d'une grande histoire viticole. Tout cela, Michel Campy l’explique de façon autrement plus sérieuse et rigoureuse, dans son remarquable ouvrage Terroirs viticoles du Jura, publié par Mêta Jura. Terroir, le gros mot est lâché. En tant que géologue, l’auteur s’est concentré sur le binôme sol/sous-sol et son paysage associé. La nécessaire coopération de vignerons impliqués lui a permis de vérifier la bonne adéquation cépage/terroir, d’établir le lien avec le produit fini et de proposer une cartographie du parcellaire le plus remarquable, du Nord au Sud du vignoble, commune par commune. Largement illustré, cet outil précieux pour le vigneron jurassien réjouira également le cœur de tout amateur de vin qui se respecte en lui permettant d’accéder à une meilleure compréhension du plus méconnu des grands vignobles septentrionaux. C’est sans nul doute la raison essentielle de le déposer au pied de n’importe quel sapin du monde entier, à Noël de préférence. Ne conviendra pas aux enfants de moins de 36 mois avant un certain nombre d’années. Néanmoins, on pourra leur offrir quand même, dans l'optique d'une bonne éducation et pour leur future culture générale.
 
 
 
Terroirs viticoles du Jura, géologie et paysages, par Michel Campy, éditions Mêta Jura. 35€ particulièrement bien placés.

Commentaires

  • Merci Olif de cet avis élogieux. Un bel ouvrage en effet, le troisième publié par l'association Mêta Jura sur le vignoble jurassien après La parole de Pierre Overnoy et Le château-chalon : un vin, son terroir et ses hommes.

Écrire un commentaire

Optionnel