04 octobre 2011

Chasse au Cousin

IMG_0870.JPG

 

Il a virevolté tout l'été sur les tables et sous les lampadaires, sans faire de mal à une mouche. Ce Cousin-là n'est pas un moustique assoiffé d'hémoglobine, ce serait plutôt le contraire. Ses jus ont plutôt tendance à abreuver l'humain en quête de vins authentiques et peu travaillés. Ce Cousin-là s'appelle Olivier. L'Olivier Cousin aime les chevaux, qui le lui rendent bien, ils lui ont même prêté une de leurs queues (de cheval, forcément, comme ne manquerait pas d'appondre Boby Lapointe). Olivier Cousin fait partie des vignerons qui participent au renouveau du vin d'Anjou sans, paradoxalement, pouvoir revendiquer l'appellation angevine. Forcément! Des vins "nature", élevés dans un grand respect de la nature et du vivant, non chaptalisés ni sulfités, et un vigneron à grande gueule, "nature" aussi, avec de l'humour, de la dérision, de l'ironie et toutes ces sortes de choses. Ça fait beaucoup! Un peu trop pour les fonctionnaires de la répression des fraudes qui préfèrent de loin quand rien ne dépasse des cases du formulaire. L'Anjou Olivier Cousin, qui estampillait par bravade ses cartons, risque bientôt d'être déclassé au rang de vins de nulle part. De plus de vin du tout, en fait. Et ça, c'est limite insupportable.

 

DSC_0607.JPG

 

Pour continuer à savourer d'aussi bons vins de gamay, cabernet, chenin ou grolleau, tous en liberté, il faut s'insurger. Relayer, en parler, autour de soi, sur Facebook ou sur son blog, écrire au procureur en charge du dossier (via Sylvie Augereau, la grande prêtresse de la Dive, qui relaiera). Faire la révolution, peut-être, contre ce système obsolète incapable de garantir la qualité, mais également l'origine. Un comble!

 

IMG_0869.JPG

 

Olif

 

P.S.: pour la bafouille au procureur, éviter les familiarités genre "salut mon coco. Alors, l'AOC a un pet qui coince?".  Préférez (et de loin) une lettre type du genre:

 

"Lettre au procureur

Nous, vignerons, journalistes, cavistes, importateurs, "blogueurs, amateurs de vins", affirmons notre soutien à Olivier Cousin.
Nous nous indignons qu’on l’accuse de nuire à son appellation.
Olivier Cousin incarne une des plus belles images angevines. Sa médiatisation en est témoin. Ses pratiques culturales respectent son terroir. Le vin qui en émane le traduit sans aucune interférence et propage l’identité angevine dans le monde entier.
Mieux, Olivier Cousin est un des acteurs principaux du renouveau du vignoble : il soutient activement et physiquement les jeunes installations.
Enfin, il est à l’origine de la révolution du cheval de trait dans toute la Loire.

Nous, vignerons, journalistes, cavistes, importateurs, blogueurs, amateurs de vins, apportons notre appui solidaire à Olivier Cousin et dénonçons les persécutions dont il est l’objet"

 

Olivier Grosjean, 25300 PONTARLIER

Blogueur, Le Blog d'Olif

 

P.S.2: pour la signature, ne mettez pas la mienne, mais la vôtre, cela coule de source. Et signalez-vous sur Glougueule.

 

Commentaires

Salut m'sieur Olif, faudrait nous mettre l'adresse du proc pour envoyer la bafouille, merci, paco

Écrit par : paco mora | 04 octobre 2011

Je ne suis pas suffisamment intime, Paco. Il faut transmettre à Sylvie Augereau via Glougueule, c'est elle qui centralisera.

Écrit par : olif | 04 octobre 2011

Bonne année a toi Olaf,
merci de me soutenir
Tu as reçu ma facture n°732 ?
A bientôt peu être dans le port de HAMBURG .si tu as besoin de vin!
Olivier Cousin

Écrit par : OLIVIER COUSIN | 03 janvier 2012

Écrire un commentaire