Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26 avril 2013

VDV 55: le contrepied girondin

 

IMG_2725.jpg

 

 

 

Vendredisduvin

Soyons footballeurs! Des Vendredis du vin pour sportifs décérébrés baballe au pied ou supporters du PSG, c'est la thématique choisie par le Bicéphale buveur, ancien international de l'équipe lusitanienne dans les années 50, réincarné en Bigfoot bressan pour le plus grand bonheur (?) des vendredistes plus ou moins concernés par la chose footbalistique.

 

"Le foot le foot le foot le foot le foot, on ne voit plus que ça!" Carton rose, Monsieur l'arbitre Bicéphale, carton rose! Parce que, finalement, c'est plutôt d'actualité. Et que, de surcroît, ce sport-là, on n'en a rien à foot.

 

 

Une manière élégante de prendre le contrepied du sujet des VDV en ouvrant un vin ordinaire pour moi, vinifié plutôt naturellement, avec le minimum de sulfites. Du vin de France qui prend néanmoins le contrepied de sa région d'origine, que beaucoup s'enorgueilliraient d'afficher en grand sur l'étiquette. Du vin de quelque part, élevé  autrement que l'immense majorité de ses pairs, dans un coin de Gironde qu'il ne s'autorise plus à revendiquer. Un joli contrepied de nez à l'establishment qui continue d'ergoter sur le pourquoi du comment du vin nature, contestant son existence même, tout en admettant l'intérêt de réduire légèrement les doses de soufre afin qu'il n'y en ait plus trop, mais quand même largement suffisamment. Lamery, le vin de France Autrement, élaboré par Jacques Broustet dans le 33490, pas très loin des vestiaires de l'équipe de l'estuaire, celle qui porte un maillot de la même couleur que son vin. Pff!, ce qu'il ne faut pas faire pour ne pas prononcer le nom de Bordeaux et ne pas s'attirer les foudres de la DGCCRF! Une bouteille qui fait plaisir à boire par ses tanins ultra frais, une approche bordelaise différente (Autrement, quoi!) pour un Vin de France hautement recommandable.

 

Olif

 

P.S: à court d'inspiration sur le vin contrepied, j'avais imaginé tacler le Bicéphale avec un vin contrepet. Humour et à peu près, la fiente de l'esprit qui vole ne m'a jamais plus procuré plus d'angoisse que celle du gardien de but au moment du pénalty.

Le seul, l'unique, le véritable contrepet de lapin, c'est celui de l'Ami Chenin, que beaucoup citent sans l'avoir jamais goûté. Le Goût de mon blanc n'a pas encore fini de faire jaser!

 

IMGP7655.JPG


Commentaires

C'est autrement bon !

Écrit par : Patrick Bottcher | 27 avril 2013

Lors d'une discussion, le vigneron aimait ce vin mais celui dont il était fier était un liquoreux qu'il n'a produit qu'en très faible quantité.

Écrit par : Jean Marc | 27 avril 2013

Oui, Jean-Marc. Le défi de Lamery. Jamais goûté, par contre.
http://pipette.canalblog.com/archives/2013/04/10/26778309.html

Écrit par : olif | 27 avril 2013

Écrire un commentaire