Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Littérature d'entre deux tours

Pour tenter de survivre à une campagne électorale un poil flippante, rien de tel qu'un bon canapé, un bon livre et un bon chat. Du vin, de l'air, garder le contact avec les vignerons et assurer l'héritage, afin de mieux contenir la petite bête immonde qui monte.

De la nouveauté, avec deux maisons d'édition toutes jeunes, dont l'une fait même ses premiers pas. Bienvenue à Nouriturfu sur le grand marché des bonnes feuilles consacrées à tout ce qui se mange et qui se boit, qui publie la version française du dernier livre d'Alice Feiring, la grande spécialiste new-yorkaise du vin naturel et pourfendeuse de la normalisation du vin, qui s'en est allée explorer les origines du vin nu dans son berceau historique, la Géorgie.

Et gloire à la maison Tonnerre de l'Est, en âge de marcher toute seule puisqu'elle est née en 2011, qui se consacre à l'édition d'ouvrages d'art essentiellement dédiés à l'approche biodynamique dans le vin, en publiant les plus belles feuilles de vignes de vignerons emblématiques comme Jean-Pierre Frick, Olivier Humbrecht ou encore Christophe Beau. Tout un programme qui n'a rien d'électoral, mais néanmoins susceptible de réunir bien des suffrages.

Qvevri va verra

 

skin contact,alice feiring,nourirturfu,tonnerre de l'est

Skin contact, voyage aux origines du vin nu, que l'on aurait tout aussi bien sous-titrer Alice au pays des merveilles géorgiennes. Au cours de différents déplacements effectués sur place, en compagnie de vignerons géorgiens refusant de céder aux sirènes de la mondialisation, Alice dresse le portrait et un état des lieux de cette viticulture authentique et ancestrale, qui nécessite à la fois d'être promue et protégée pour survivre. En plus des vrais gens de là-bas, on croise le fantôme de Staline, ainsi que Thierry Puzelat et Camille Lapierre en chair et en os. Des moments d'émotion (comme la découverte de ce vieux pressoir en pierre du XIIème siècle, bien caché dans une grotte peu accessible, vestige d'une viticulture millénaire) et beaucoup de temps passé à table, à manger et boire. Dans un esprit de partage, des recettes typiques et locales viennent faire saliver à chaque fin de chapitre. Un récit rondement mené et parfaitement traduit, ainsi qu'une mise en page originale et audacieuse font de ce livre une des sorties printanières les plus réjouissantes. Une nouvelle bataille du vin et de l'amour, qui devrait permettre de mieux faire connaître et apprécier ces vins de macération qui ont beaucoup de choses à nous raconter, sur eux, sur leur histoire, sur le vin en général.

 

Goulée d'oxygène, hopla!

skin contact,alice feiring,nourirturfu,tonnerre de l'est

Immense vigneron alsacien, par la taille et le talent, engagé et militant, Jean-Pierre Frick nous livre ici une série de réflexions sur le vin, la vigne, la dégustation et la vinification qui finissent toutes par partir en vrilles. Des vrilles qui déroulent leurs courbes en préliminaire à chaque chapitre, des vrilles qui incarnent "l'esprit de la vigne" et qui ponctuent l'ouvrage par un poème qui leur est dédié. Un ouvrage alerte et enjoué, joliment illustré par Chantal Frick, la femme de Jean-Pierre, également auteur du poème, à retourner pour s'en lécher les babines deux fois, car il est bilingue. Français d'un côté, anglais de l'autre... et alsacien des deux côtés en même temps!

 

L'Hermitage en héritage

skin contact,alice feiring,nourirturfu,tonnerre de l'est

C'est le tout dernier ouvrage à être sorti des presses de Montbéliard, en avril 2017. Jean-Louis Chave a ouvert les portes du domaine familial à Thierry Weber (au texte), Christophe Bohème (à la photo) et Louis Renardat-Fache (au dessin), grâce à qui l'on pénètre dans l'intimité du cru de l'Hermitage au travers des différents éléments, le feu, la terre et l'eau, qui permettent de mieux comprendre l'idée du grand vin produit ici de longue date. Une triple approche passionnante, avec traduction simultanée en anglais sur la demi-page opposée, permettant aux lecteurs bilingues de doubler le plaisir de leur lecture. Bonheur qui pourra être décuplé par l'ouverture d'une bouteille du domaine dans le même temps, si l'on a la chance et les moyens d'en posséder quelque exemplaire.

 

Le beau abécédaire

skin contact,alice feiring,nourirturfu,tonnerre de l'est

 

C'est un bel ouvrage que celui de Christophe Beau, illustré par Synthia Gonzalez. Quand il ne danse pas avec les ceps, le vigneron languedocien expatrié au Chili écrit et prodigue des conseils à tous ceux qui voudraient se lancer dans la culture de la vigne et la production de vin. Des conseils sous forme d'abécédaire, de A comme administration à Z comme zen, en passant par G comme  gourous. L'expérience d'un grand frère de vigne, dont on peut s'inspirer pour mieux faire ou ne pas se planter, mais qui ne doivent surtout pas priver d'une certaine liberté: celle de faire le vin dont on a envie.

skin contact,alice feiring,nourirturfu,tonnerre de l'est

 

P.S.: le samedi 27 mai, sortez couverts à la ferme de Cauberotte, à Moncrabeau, entre Nérac et Condom, pour de petites rencontres autour des vins vivants. Au programme, dégustations, concerts, spectacle, échanges avec les vignerons, bar à vin et restauration. La vraie vie, quoi!

 

skin contact,alice feiring,nourirturfu,tonnerre de l'est

Commentaires

  • Quelques manuscrits que j'aurais effectivement aimé avoir durant cette période d'élections...
    Espérons que le nouveau président élu porte les couleurs de notre secteur viticole français !

Écrire un commentaire

Optionnel