Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

À Lyon, le vin nature est désormais côté en bourse!

À la clôture des cours de la bourse lyonnaise des 4 et 5 novembre, le CAC 20 naturel a terminé à la hausse. Plus de 2000 actions ont été vendues dans l'euphorie générale. La quatrième édition du salon Sous les pavés la vigne-Rue89 Lyon a battu son plein, faisant du vin naturel le quatrième fleuve à traverser la capitale des Gaules, après le Rhône, la Saône et le beaujolais. Et cela cela risque bien de durer tout le mois, au moins autant que le port de la moustache. Voire plus si affinités. Foi de Gone, le Lyon (natural wine) tasting is not gone away.

Retour sur cette quatrième édition (la deuxième au Palais de la Bourse), qui a envoyé du gros dans tous les secteurs du jeu. Vin, évidemment, mais aussi livres, fromages et huile d'olive. Une foultitude d'auteurs en dédicace, dont certains sont passés à la télé.

Nora Bouazzouni avait tellement faim de dédicace qu'elle a mangé tous ses exemplaires de Faiminisme avant de se ruer sur quelques dés de vieux comté Petite qui passaient par là.

sous les pavés la vigne,rue89lyon,nouriturfu

Crédit photo SLPLV

 

Antoine Gerbelle avait tellement soif d'aujourd'hui et d'aventures télévisuelles sur le web qu'il a compilé des morceaux choisis de sa Web-TV "Tellement soif" avant de se jeter sur un savagnin du domaine des Murmures tiré du sac, histoire d'arriver à faire face à la pénurie de vins du Jura dans la capitale des Gaules. Il faut bien avouer qu'il était bien entouré, entre François Caribassa, qui se demande "Qu'est-ce que boire?" et ma pomme, qui, forcément, lui répond "De profundis gustatibus"

sous les pavés la vigne,rue89lyon,nouriturfu

Crédit photo SLPLV

Et des vigneron.ne.s, évidemment. Plein de nouvelles têtes, pour le plus grand bonheur des papilles. Des petit.e.s jeunes, des néo, des inconnu.e.s jusqu'à présent, mais qui ne devraient pas le rester encore bien longtemps, des roux, également (mais guère), des sommeliers fous, des mangeurs de jambon persillé, tout aussi fous. Un véritable salon underground et un peu punk, une authentique réussite! Et puis, Monika Dekeirle, une américaine à Limoux, au sourire aussi lumineux que les noms de ses cuvées paraissent obscurs (mention particulière à Mort messe ou Bastille, tiré d'un chapitre de la reine Margot d'Alexandre Dumas)

 

sous les pavés la vigne,rue89lyon,nouriturfu

Guillaume Deschamps voulait se prouver qu'il était capable de faire son propre vin, suite à sa formation viti-œno. C'est chose faite avec son sa gamme de Roumegaïre, élaborée avec des raisins de Vincent Bonnal et de Monika Dekeirle, entre autres. C'est dire s'ils sont bons.

sous les pavés la vigne,rue89lyon,nouriturfu
 

Depuis que j'ai eu le plaisir de découvrir les vins d'Olivier Mavit, j'ai Diane Dufresne dans la tête. Aujourd'hui, j'ai rencontré les vins de Mavit. O O O O...livier. Oh Oh Oh Oh Oh aujourd'hui... Et même encore 10 jours après. Son nom, il en joue pour décliner ses cuvées avec humour. Mais sérieux néanmoins. Une très jolie gamme, du rosé au Taste of Titou, qui a un petit goût de reviens-y.

sous les pavés la vigne,rue89lyon,nouriturfu

Autre gamme inspirante, celle de Laurent Battist, vigneron conteur de Cucugnan. Quintuplé pour le domaine du Verdouble, dont les différentes cuvées rendent hommage au célèbre curé du village. Je ne parle évidemment pas de la cristalline figurant à droite sur la photo.

 

sous les pavés la vigne,rue89lyon,nouriturfu

Toujours au Sud, les Clos des pères auraient pu constituer un clin d'œil sympa au débat sur internet et les vins à la papa. Mais Anne-Laure et Julien Gieules sont deux grands vignerons, par la taille et le talent. Graphiste, Anne-laure a également réalisé les étiquettes percutantes des différentes cuvées du domaine. Elle raconte avec humour les aventures des Clos sous forme dessinée.

sous les pavés la vigne,rue89lyon,nouriturfu

 

Les sommeliers fous du Vin des potes ont développé un concept original: vinifier des micro-cuvées directement chez des vignerons amis pour en assurer la commercialisation sous leur propre étiquette. Une gamme colorée qui dépote, avec un rosé plutôt Fatal(e) et une botte secrète, cet étonnant sangiovese italien. Sans parler d'une réjouissante eau de vie de raisin de syrah élaborée avec Laurent Cazottes.

 

sous les pavés la vigne,rue89lyon,nouriturfu

 

Romain Petiteau jongle avec les raisins et le melon comme personne. Il élabore une cuvée de melon blanc sans sulfites au domaine familial de la Tourlaudière, déclinée en deux versions en 2016, pour cause de décalage dans la fermentation: Catorpée et l'Apogée, qui font référence aux créatures et esprits de la nature, ainsi qu'aux licornes et au jonglage. Elles valent le détour, un gros coup de cœur! À la bonne école de Jean-Jo Brandeau, vigneron-paysan bordelais et rebelle, Romain a planté du carmenère et du petit verdot sur les terres à muscadet, en compagnie des deux cabernets, du merlot et du pinot noir. En 2016, il en a tiré un "bordeaux" nantais particulièrement bluffant.

sous les pavés la vigne,rue89lyon,nouriturfu

Autre néo-vigneron du salon, Sébastien Congretel, originaire du Béarn, qui a troqué le manseng pour le gamay en s'alliant avec Charlotte, issue d'une famille vigneronne du Beaujolais. Deux jolies cuvées, Zélèbrité et Vin de Chacha, le zèbre et le chat, un morgon et un régnié, constituent pour l'instant la gamme prometteuse de L'Épicurieux.

 

sous les pavés la vigne,rue89lyon,nouriturfu

 

Parmi les vieux de la vieille, qui ne font pourtant pas du vin à la papa, il ne faudrait pas oublier le néo-retraité Dominique Derain, dont il faut toujours goûter les vins. Allez, goûtons! En blanc comme en rouge. Aligoté ou pinot noir nouveaux, à déguster profondément.

sous les pavés la vigne,rue89lyon,nouriturfu

Et enfin, en ce week-end du 11 novembre, rappelons-nous du vin d'avant la Grande Guerre, garanti naturel, rouge comme blanc, dont on pouvait acquérir un hectolitre au prix actuel du verre de vin. Si ça ce n'est pas de la spéculation boursière!

sous les pavés la vigne,rue89lyon,nouriturfu

 

P.S.: fin novembre, on remet ça à Bruxelles pour Vini Birre Ribelli. Venez tous, une fois.

 

sous les pavés la vigne,rue89lyon,nouriturfu

 

P.S.2: crédit photo en-tête: Jéromine Grosjean. Parce qu'elle le vaut bien, c'est ma fille.

Écrire un commentaire

Optionnel