Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Languedoc minute...

La terrasse du Mimosa, horloge en main

languedoc,cabrières,bédarieux,lisson,mas coutelou,domaine de la banjoulière,mas jullien,chai christine cannac,clos romain

13h15, place de l'horloge de Montpeyroux. Il s'agissait d'être à l'heure, histoire de casser une petite graine avant le programme gustatif de l'après-midi. Tartare de saumon délicatement citronné et parfumé, suivi d'impeccables côtes d'agneau aux petits légumes nouveaux. La terrasse du Mimosa, l'étape incontournable de l'arrière-pays héraultais. La récolte languedocienne peut désormais commencer.

 

Mas Jullien, sans états d'âme!

languedoc,mas jullien,jonquières

Pas d'États d'âme pour Olivier Jullien en 2009. Cette cuvée majoritairement grenache, devenue célèbre par son habillage et les poèmes qui l'agrémentaient, reflet de la liberté d'expression d'Olivier Jullien, a en effet vécu. Le feeling est venu d'une cuvée de carignan blanc majoritaire, qui aurait détonné dans l'assemblage de la cuvée blanc du Mas, et qui s'exprime très bien en solo. Silence requis à la dégustation de cette gorgée de fruits blancs remplie de fraîcheur, les nouveaux États d'âme. Chut!

L'autre grande nouveauté du Mas, c'est le développement d'une activité de négoce afin de faire revivre le vignoble oublié de Saint-Privat. Sur ce magnifique terroir d'altitude, déjà à l'origine de la remarquable cuvée Carlan, ainsi que de la toute dernière parcelle des Rougeos, intégrée dans la grande cuvée du Mas Jullien dès la première récolte, les vignes de Saint-Privat tombaient dans l'oubli. Une pitié que d'être contraint à les arracher! Sous l'impulsion de Jean-Baptiste Granier, collaborateur d'Olivier Jullien et pleinement associé avec lui sur ce coup-là, Les Vignes oubliées ne le sont plus. Régulièrement entretenues et labourées par leurs propriétaires jusque-là, il n'a pas été difficile d'obtenir d'eux la conversion en bio, garante externe de la qualité de leur travail. Malgré la richesse de constitution de cette première cuvée officiellement en vente, on y retrouve la fraîcheur de tanins de ce terroir d'exception dont il ne serait pas sain de se priver, dans le millésime 2009. Un nom de cuvée déjà utilisé par le passé au Mas Jullien et qui retrouve là toute sa signification. Ces vignes oubliées ne devraient plus l'être dorénavant... À lire, l'excellent article consacré à Jean-Baptiste et à cette cuvée sur Midi-vin.com.

 

languedoc,cabrières,bédarieux,lisson,mas coutelou,domaine de la banjoulière,mas jullien,chai christine cannac,clos romain

Le Mas Jullien Rosé 2010 vit pleinement la saison des fraises, Carlan 2009 fait dans le Carlan, spontané et immédiat, le Mas blanc 2010 est toujours aussi fin, quelque soit le millésime, le Mas rouge 2008 impressionne par sa structure et sa longueur, même si son fruité se fait déjà séducteur (peut-être l'apport des raisin des Rougeos, terroir de Saint-Privat?).

 

Le Clos Romain, amphores et oliviers

languedoc,cabrières,bédarieux,lisson,mas coutelou,domaine de la banjoulière,mas jullien,chai christine cannac,clos romain,

À l'ombre du pic de Vissou, le Clos Romain. Juste en face, à gauche de la route. Le Clos Romain, c'est un lieu, des gîtes, de la vigne, des oliviers, des amphores, un travail de romains, un travail de Céline et Romain, une grosse démarche qualitative pour continuer de faire vivre ce petit paradis perdu sur la commune de Cabrières. Les barriques de Patience boisent un peu trop le vin au goût de Céline, qui préfère le tactile soyeux de l'amphore. Leur dernière heure a peut-être sonné au domaine, pour laisser le champ libre au potier. Impatiente, Céline? Il faut pourtant bien reconnaître que Phidias joue sur du velours...

 

Mas Coutelou, la mémoire du grenache

languedoc,cabrières,bédarieux,lisson,mas coutelou,domaine de la banjoulière,mas jullien,chai christine cannac,clos romain

Pour arriver à la cave mystérieuse qui renferme les vieilles barriques du trésor de Jeff Coutelou, il faut d'abord prendre le chemin des vignes de Puimisson, pour un tour quasi exhaustif de la propriété et avoir un aperçu des différentes pratiques du secteur. Des arbres isolés au milieu du no wine's land puimissonais signent la présence de parcelles cultivées dans le respect du vivant. Chenilles, fleurs de bourrache, oliviers, amandiers, haies, oiseaux, coccinelles,... colonisent à nouveau les vignes, recréant un écosystème garant d'un équilbre naturel apte à permettre de produire le meilleur raisin. Non loin de là, on conditionne la vigne à prendre la forme d'une haie d'arbustes, afin de procéder à une taille mécanique. De quoi donner des frissons dans le dos...

La Vigne haute 2010, toujours en élevage, est une pure syrah d'anthologie, à l'équilibre septentrional, d'une fraîcheur remarquable. Dilemme: l'embouteiller sur son fruit actuel ou prolonger l'élevage? Rien de tel qu'un vieux grenache, et même plusieurs, pour enclencher la méditation qui se poursuivra fort tard en soirée. Pour la Vigne haute, son sort n'est pas pour autant réglé...

 

Chai Christine Cannac, the place to Be...darieux!

languedoc,cabrières,bédarieux,lisson,mas coutelou,domaine de la banjoulière,mas jullien,chai christine cannac,clos romain

Une soirée tranquille à Bédarieux, ça vaut tout l'Orb du monde. Au menu, tapas, fricandeaux et vins "natures", Chai Christine Cannac, sommelière et caviste avisée de la haute vallée de l'Orb. Quand toute une clique de vignerons débarque, forcément, la soirée se prolonge et devient un peu moins soft. Au menu, Courtois, Overnoy, Lapierre, Métras, Yoyo... Pas de quoi avoir beaucoup mal à la tête le lendemain! Que le touriste de passage se rassure, Chai Christine Cannac, on peut aussi gouter aux joies des vins du Languedoc. Et même plus si affinités. The place to be, à Bédarieux!

 

Lisson à l'horizontale

languedoc,cabrières,bédarieux,lisson,mas coutelou,domaine de la banjoulière,mas jullien,chai christine cannac,clos romain

Le plaisir d'entendre à nouveau la petite musique de Lisson tinter dans le vent qui se lève ...  Avant de s'abriter dans la fraicheur de la cave pour une dégustation horizontale des trois cuvées du millésime 2001: le Clos des Cèdres, les Échelles et le Clos du Curé. Le mourvèdre du Clos des Cèdres s'est dompté et civilisé, faisant grimper très haut sur l'échelle du plaisir, tandis que l'assemblage bordelais des Échelles développe de jolies notes de cèdre et de bois noble, à la manière des grands crus classés, le croquant en plus. Le Clos du Curé, débouché au débotté, pour clore la trilogie, est en retrait à l'ouverture, massif et fermé, mais devient majestueux au fil des minutes et de l'aération, finissant par pinoter joliment sur des notes de griotte.

 

À peine une minute à moi, lors de cette virée languedocienne! Et encore! Le dernier rendez-vous vigneron, en peu de temps sur la balance, s'est annulé au dernier moment. Ce n'est que partie remise, mais il était temps de rentrer, en cette veille de Pâques. L'orage grondait déjà, dans le Sud de la France et la récolte de petits œufs de grêle fut malheureusement au rendez-vous pour certains...

 

Olif

 

P.S.: ce week-end du premier mai, retour en septentrion, pour une dégustation sans cracher, à Avallon. Chai l'un, chai l'autre, ce sera chez Nicolas Vauthier et ce serait ballot de s'en priver!

 

languedoc,cabrières,bédarieux,lisson,mas coutelou,domaine de la banjoulière,mas jullien,chai christine cannac,clos romain

 

.

Lien permanent Catégories : Bons plans, bonnes adresses, Chronique estivo-hivernale..., En léger différé du vignoble! 5 commentaires

Commentaires

  • merci, de ce instantané du millésime 2001 de Lisson revisité au bout de 10 ans..je me drapelle encore bien d'autres notes par un panel de dégustateurs passionnés: "Chaud, prétentieux, indigne de cette dégustation, étrange, atypique et pas bon, arrondi et séducteur, ni fait ni à faire, beurk, assez concentré mais manque d'équilibre, sauvage, court" pour le Clos du Curé dans sa jeunesse et "Étranger, finit mal, atypique, floral, bizarre, sauvage et baroque" pour Les Échelles... Pas facile, de présenter des vins naturels aux "experts", qui, parti pour bannir les "vins modernes" face au vins de vignerons de terroir (Français), tombait à l'aveugle presque unanimement dans le panier des vins Rollandistes... unanimes (sauf une exception;-) que sur "Le cas Lisson"...

    Écrit par : Iris

  • Si tu viens vers Carcassonne, tu me le dira? :)

  • Oui, Ryan, promis! J'ai quelques vignerons à voir dans les Corbières, alors Carcassonne me paraît une bonne halte! Je te ferai signe.

    Écrit par : olif

  • Superbe votre blog a tous égards (photos, domaines viticoles, bonne bouffe, humour....) je me suis permis de le mettre en lien sur le mien a l'occasion d'un petit billet sur le Mas Jullien - Cailloutis 1996 http://bebop762653.wordpress.com/

    Écrit par : Bebop76

  • Merci pour le lien, Bebop. Le Mas Jullien a aussi été l'occasion d'une grande verticale il y a quelques années déjà: http://www.leblogdolif.com/archive/2009/10/22/mas-jullien-verticale-montagnarde.html Juste une petite précision: le Mas Jullien est en culture plus que raisonnée, puisqu'il pratique la biodynamie.

    Écrit par : olif

Écrire un commentaire

Optionnel