Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Ici commence le (Roi) Chambertin...

    Jeudi 16 novembre 2017. Le beaujolais nouveau 2017 est mis en perce un peu partout, sauf ici. Ici, c'est la Bourgogne. La grande. Celle des terroirs et des climats, comme le dit l'UNESCO. Le climat de ce mois de novembre, lui, est un peu gris, même si le plafond mobile est plutôt haut. Grisaille au dehors, mais le dedans s'annonce chaleureux. En prélude aux trois Glorieuses bourguignonnes, la dégustation du Roi Chambertin est annoncée. Réservée à la presse, à de rares blogueurs et aux professionnels, elle permet d'avoir un aperçu, avec un an de retard, du millésime précédent (le 2016), à un stade relativement plus avancé et moins ingrat que celui d'un vin nouveau. Quoique?

     

    Lire la suite

  • De la vigne aux platines, puis au canapé...

    Rock et pinard, l'accord minéral par excellence. Fabien Korbendau et Christophe Mariat l'ont osé. Il fallait avoir les reins solides. Raison pour laquelle, sans doute, l'un des deux est néphrologue. Marier un album, un vin et un auteur pour un triolisme parfait, De la vigne aux platines l'a fait. Et c'est l'un des derniers bijoux de papier (ré)édité par les Éditions de l'Épure, avant Recettes pour un ami de Jean Cocteau et Raymond Oliver. Même s'il y en a eu plein d'autres (ne serait-ce que De profundis gustatibus, que ma modestie légendaire m'interdit de porter au pinacle).

    Lire la suite

  • À Lyon, le vin nature est désormais côté en bourse!

    À la clôture des cours de la bourse lyonnaise des 4 et 5 novembre, le CAC 20 naturel a terminé à la hausse. Plus de 2000 actions ont été vendues dans l'euphorie générale. La quatrième édition du salon Sous les pavés la vigne-Rue89 Lyon a battu son plein, faisant du vin naturel le quatrième fleuve à traverser la capitale des Gaules, après le Rhône, la Saône et le beaujolais. Et cela cela risque bien de durer tout le mois, au moins autant que le port de la moustache. Voire plus si affinités. Foi de Gone, le Lyon (natural wine) tasting is not gone away.

    Lire la suite

  • Sous les pavés, Pierre Overnoy. Profond...

    Le De profundis tour bat son plein, les dates s'enchaînant au rythme d'une tournée d'adieux de notre Johnny national, qui pourrait bientôt être définitivement rattrapé par le Grand Percepteur du Styx, à défaut du stade de France.

    Après un passage parisien aux Papilles, suivi du Carreau du temple, le temps fort de la tournée se déroulé in situ, à domicile, en compagnie du Maître Yoda des vins naturels, qui m'a fait l'amitié d'une translation en hauteur, de Pupillin à Pontarlier, pour une rencontre aussi exceptionnelle que tranquille à l'Intranquille-Mirabeau.

    Lire la suite